Je suis un état décrit comme inéluctable, mon arrivée résulte d’une agression extérieure, à laquelle le cerveau répond (augmentation du rythme cardiaque, chute de la tension artérielle…). On dit de moi que je me caractérise par une demande d’adaptation (du cerveau) à une situation. Je suis… Je suis… Je suis… le stress

Les trois phases du stress

La phase d’alarme
Suite à une perturbation extérieure, l’organisme subit une « sollicitation », par exemple: le mal au ventre, c’est le phénomène du ventre noué.

La phase d’adaptation
L’organisme réagit et s’adapte à la perturbation. Les ressources énergétiques sont mobilisées pour faire face à la situation. C’est la période ou très souvent on s’entend dire « t’es Speed ».

La phase de décompensation
Deux cas de figures :
- En cas de mauvaise gestion de la situation, la sollicitation se transforme en agression et agit directement sur la psychologie, le psychisme.
- Dans cette dernière phase, la phase de stress a été gérée, et là on se sent vidé après un intense moment de mobilisation.
Toutefois, le stress est vécu différemment selon les personnes. L’évaluation de l’événement stressant, ses conséquences et la capacité à le résoudre varient d’une personne à l’autre et plusieurs facteurs entrent en jeu…

> Haut de page

Les règles d'or pour apprendre à gérer son stress

Avoir une bonne hygiène de vie
Au quotidien, il est important de respecter son rythme veille / sommeil habituel en se couchant et se levant à des heures régulières : sept nuits consécutives écourtées de deux heures de repos équivalent à une nuit blanche…, et une dette de sommeil importante peut avoir les mêmes effets que l'alcool ! Quant à la durée moyenne de sommeil nécessaire, elle est, d'après les spécialistes, d'au moins sept heures pendant les révisions.
L'alimentation joue aussi un rôle primordial : manger équilibré et dans le calme, préférer les aliments qui apportent de l'énergie (crudités, fruits, légumes, poulet, grillades, œufs durs, féculents) aux sucreries et aux aliments riches en graisses…
Évitez bien sûr de consommer café, tabac et alcool et privilégiez le sport.

S'organiser…
Pour éviter le stress en continu, apprenez à faire correctement votre planning : établissez des priorités dans votre travail et accordez-vous des moments de détente.
Une bonne organisation vous permettra d'anticiper, d'éviter la précipitation, de mieux gérer les imprévus.
La veille d'un examen, réunissez toutes les conditions pour ne pas stresser : préparez vos affaires la veille, couchez-vous tôt et prévoyez suffisamment de temps le matin pour prendre un petit-déjeuner complet, sans précipitation.

Et aussi, faire du sport, regarder un bon film… bref, se faire plaisir !

> Haut de page

Connaissez-vous le Plus Lycéen?

Protégez votre santé avec le Plus Lycéen et bénéficiez de 40€ offerts pour votre adhésion ...En savoir plus

COURS DE LANGUES EN LIGNE

Vous avez besoin de progresser en Anglais ? Vous avez envie d’apprendre une nouvelle langue ?...En savoir plus

Diagnostic sécu : le saviez-vous ?

En rentrant dans l'Enseignement supérieur, vous serez obligé(e) de choisir un centre de Sécurité sociale étudiante pour gérer vos frais de santé (sauf cas particuliers).
En savoir plus

Sécu : Mode d’emploi

Votre première inscription à la Sécurité sociale étudiante
En savoir plus

Guide Pratique

Découvrez le Guide Pratique de la Sécu étudiante LMDE
En savoir plus

Prix Jean Renoir des Lycéens 2015

Partcipez à la prochaine édition
En savoir plus

Futur étudiant